Née au Liban, Roula Safar a grandi dans la musique et la poésie. Au moment de l’adolescence, la guerre et l’exil l’arrachent brutalement à son pays natal.

 

Elle effectue ses études musicales tout d’abord à Beyrouth puis à Paris : instrumentales (piano, flûte traversière, guitare classique), universitaires (licence en musicologie) et vocales : Premier prix de chant (CNR de Boulogne avec L. Mazeron) et auprès de N. Fallien. Pendant sa formation J. Canetti produit ses premiers enregistrements.

Mezzo soprano à la voix colorée et profonde, Roula Safar interprète Ramiro (Finta Giardiniera), Siebel (Faust), La Messagère (Orfeo), Didon et la Magicienne (Didon et Enée), ainsi que de nombreux autres rôles sous la direction de Calmelet, Cochereau, Colemann, Ferro, Malgoire, Parmentier, Abassi, notamment à la Salle Pleyel, au Théâtre du Châtelet.​


Dans le domaine de la musique contemporaine, elle interprète le rôle de Céleste, dans Temboctou, de F.-B. Mâche ; elle crée celui de la Femme du tailleur, dans l’opéra GO-gol, de M. Levinas (mis en scène par D. Mesguich) au festival Musica et à l’opéra de Montpellier; elle est la voix de la Cantatrice, dans Euphonia, de M. Levinas, avec les solistes de l’Orchestre de Paris, à la Comédie-Française. Elle participe à la création de La leçon de musique de A. Markeas.


Roula Safar chante aussi des œuvres  de G. Aperghis, L. Berio,  F.-B. Mâche. Elle crée De Nuit de B. Jolas, les Aragon de M. Levinas, Femmes et Piranhas, de F. Baschet, Meditatio I et II et Ficus Vitis de K. Haddad, Salam-Shalom, de H. Larbi, en tournée européenne, à l’IRCAM, à la Cité de la musique, à Radio-France, au festival Présences, au festival Why Note, au festival 38° Rugissants, au festival Octobre en Normandie, au festival Rainy Days à la Philharmonie Luxembourg. 
Elle a enregistré, en mars 2004, Circles, de Berio, pour FR3, avec l’ensemble Itinéraire.
Elle se produit ​sous la direction de Davin, Denève, Foster, My, Roullier, Rophé, Valade, Larbi, avec, notamment, les ensembles Itinéraire, Musiques Nouvelles, Contrechamps, Fa, 2e2m, l’Orchestre pour la Paix.
Elle chante au sein de l’ensemble instrumental, Aramea qui a déjà été invité notamment par les Nations Unies à Genève au palais des Nations, par le Centre Mondial pour la Paix à Verdun, par le Sénat, l’Unesco…
Elle donne des récitals de Lieder et de mélodies et chante dans des oratorios. Roula Safar participe à divers enregistrements d’oratorios tels que les Œuvres sacrées, de B. Jumentier, la cantate Jésus es-tu là, de M. Landowski, Elias de Mendelssohn, Der Rose Pilgerfahrt de Schumann, Ruth de César Franck ainsi que d’œuvres contemporaines telles que  les Aragon de M. Levinas (CD : Musique de Chambre, récompensé d’un « Choc de la musique 2001 »), Ce n'est qu'un rêve de Jean-Louis Dhermy, Amal waqti de Thierry Machuel (cd « Anthologie »)

 

Roula Safar participe à de nombreux spectacles littéraires et musicaux notamment à la Bibliothèque de l’Arsenal autour de Georges Sand ou Julie Lespinasse mises en scène par M. Gyparaki.
Lors du festival Les 38ème Rugissants, elle crée Trans Baroque Express avec Les musiciens du Louvre autour de Nicolas Bouvier - conception et direction de M.Giardelli. En mars 2009, elle a conçu et interprété à Paris , le programme : Jean Richepin, de la mélodie à la chanson et en septembre 2011, Paul Valéry-d’un siècle à l’autre.
Ses concerts sont présentés dans de nombreux festivals en France, régulièrement invitée par le festival Voix Vives de Sète, le festival d’Annecy, le Printemps des poètes etc…

 

Ses CDs en solo, Racines Sacrées (2009, réédition 2015)/Vergers d’exil (2011) sont édités chez Hortus , ses chants en langues anciennes sur un dispositif pérenne pour le Musée de l’Homme (2015) et Roula Safar chante Paul Valéry  chez Bruno Doucey/ Sous la Lime (2016). A paraître au printemps 2019 , le CD  La rencontre , chez Sous la Lime.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now